AccueilCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Coin Critique] Comment avez-vous trouvé "Scream 4" ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Red Hood
Appelé(e) par Ghostface
Appelé(e) par Ghostface
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 25

MessageSujet: [Coin Critique] Comment avez-vous trouvé "Scream 4" ?   Sam 22 Oct - 19:51

Tout est dans le titre Smile !

Mon avis à moi ^^ :

Red Hood a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Scream 4
Film américain (2011). Horreur, Thriller. Durée : 1h50min


De : Wes Craven
Avec : Neve Campbell, David Arquette, Courteney Cox

« Nouvelle décennie... Nouvelles règles ! »

Il y a 15 ans, le slasher renaissait après avoir été enterré par les suites de Halloween, Vendredi 13 et Les Griffes de la Nuit. Scream fut décrié, classé de honte par les puristes, de claque par les fans. Que l'on se place dans un clan ne remet pas en question l'évidence : Scream a re-dynamisé le genre horrifique tandis que des copies plus ou moins inégales sortirent par la suite (I Know What You Did Last Summer, Urban Legend). Deux suites suivirent en l'espace de trois ans, le troisième volet offrant une conclusion pas forcément satisfaisante pour tout le monde, qualifiée de faible et aussi inutile que les films que Scream critique. Quoi qu'il en soit, ce fut terminé.
Et en dix ans, le genre horrifique nous offrit des remakes à outrance, la plupart ne surpassant aucunement le film original même si certains étaient de bonnes surprises. S'il n'y avait eu que les remakes... Nous avons également dû supporter la saga des Saw qui, malgré un premier épisode plutôt bon, n'a cessé de régressé à chaque épisode. Tout comme dans les années 80, le cinéma d'horreur a régressé en même temps que ces suites à rallonge, chaque film devenant plus sanglant au détriment d'un bon scénario. Et alors que le public est noyé sous la vague de gore, une annonce fait naître une lueur d'espoir dans le cœur de tout réel fan de film d'horreur.
Un quatrième épisode tardif de la saga Scream, onze ans après la conclusion des mésaventures de Sidney Prescott. Et après des mois d'attente, mon rêve se réalise : j'ai pu voir un Scream au cinéma. Mais la satisfaction est-elle au rendez-vous ? Le film a t-il su garder l'aura symbolique de l'original tout en sachant ce moderniser ?

« Maintenant, tu la fermes et tu regardes le film ! »

Mon avis sur le film est que je l'ai trouvé bon tout en étant légèrement déçu. Effectivement le film se perd dans un nombre hallucinant de morts, au détriment de temps supplémentaire pour développer la psychologie des personnages (Hoss, Perkins, Judy, Olivia, Trevor... une bonne partie des nouveaux personnages pour ne pas dire la totalité !) et c'est ce qui fait défaut au film en grande partie. Les meurtres s'enchaînent tellement rapidement que je n'ai quasiment jamais eu l'impression d'avoir eu du temps mort, ce qui en soi n'est pas gênant mais qui peut franchement agacer ceux qui s'attendaient à voir un film moins déchaîné (comme les trois premiers). On est un tant soit peu lassé de voir que les ficelles semblent usés : nous ne sommes jamais effrayés, bien trop occupés à rire de certaines situations grand-guignolesques (« J'emmerde Bruce Willis »... sincèrement ?) ou alors simplement parce que Craven se repose sur ses lauriers. Il serait temps au bonhomme d'envisager à laisser sa place tout en restant producteur, ou alors à réellement remettre en question sa réalisation.

Mais ne boudons pas. Il est bien trop rare d'avoir un bon slasher au cinéma. Si les défauts sont très présents, le reste du film n'est pas totalement gâché pour autant. Effectivement, il s'avère que le duo Craven/Williamson nous réserve quelques bonnes surprises !

La scène d'ouverture se veut ingénieuse présentant une nouvelle fois la mise en abyme si chère à la saga. Nous nous retrouvons avec deux jeunes filles, Sherrie et Trudie, deux adolescentes interprétées respectivement par Lucy Hale et Shenae Grimes (toutes deux 21 ans), actrices réputées pour avoir joué dans des séries télévisées plutôt connues (Pretty Little Liars pour Lucy et 90210 pour Shenae).
La scène est rapide et les deux jeunes filles se font rapidement assassinées par deux Ghostface dans des meurtres sanglants et explicites. Puis coupure sur un titre : STAB 6. Surprise... Nous retrouvons alors, à notre plus grand étonnement deux nouvelles protagonistes, Cloe et Rachel, deux blondes vraisemblablement adolescente si on suit le cliché des films d'horreurs mais interprétées par Kristen Bell et Anna Paquin (30 et 28 ans – bien âgées pour ce genre de rôles), deux actrices relativement connues, la première pour son rôle dans la série Veronica Mars et divers films, la seconde dans True Blood et la saga X-Men. Il y a de brefs dialogues quand soudain Cloe poignarde Rachel à deux reprises. L'étonnement est à nouveau présent, les plans sanguinolents également puis... nouvelle coupure sur un titre : STAB 7 !
Nous avons été doublement piégés ! Nous nous retrouvons enfin avec des personnages réels, Marnie (Britt Robertson, 20 ans) et Jenny (Aimee Teegarden, 21 ans), qui regardaient STAB 7, lui même comportant une scène de STAB 6 dans son ouverture. La critique est présente. Par la première ouverture, Wes Craven et Kevin Williamson, par la parole de Marnie, critiquent le peu d'originalité des suites et le grand-guignolesque sanguinolent de la seconde.
Et rupture totale, Ghostface se décide à attaquer dans une mise en scène inattendue : les deux meurtres sont filmés hors-champs et les quelques blessures se révèlent n'être que très peu explicites. Pourquoi ? Pour souligner que le gore n'est pas l’élément principal dans un film d'horreur mais la peur psychologique : pourquoi Marnie disparaît-elle subitement ? Où est-elle ? Qu'est-ce que le tueur lui a fait ? Deux personnages plus attachants que les versions "Stab " disparaissent, nous laissant avec notre imagination qui peut aller loin dans la perversité en imaginant ce que le tueur a pu leur faire. La torture de Jenny est éprouvante : la musique de Marco Beltrami souligne l'horreur de la situation tandis que le couteau tremblant d'excitation de Ghostface s'abat sur elle.

« L'info est partout sur Internet ! »

Le film reprend avec une musique pop qui nous replonge dix ans auparavant tandis que Sidney Prescott (Neve Campbell) fait son retour à Woodsboro, accompagnée de Rebecca Walters (Alison Brie), son assistante, ambitieuse et semblant être un mauvais clone (physiquement tout comme psychologiquement) de la Gale Weathers (Courteney Cox) du premier film.
Le cauchemar ne tarde pas à recommencer : un couteau ensanglanté est retrouvé dans le coffre de la voiture de Sidney tandis que la police vient de retrouver les cadavres de Jenny et Marnie. Gale, à la recherche de sa gloire perdue, se révèle être vite informée et veut reprendre l'enquête comme au bon vieux temps, alors qu'elle s'ennuie de cette petite vie tranquille qu'elle a toujours détesté. L'info circule de partout, sur internet, sur les Iphone, Blackberry et autres téléphones derniers cris et la ville entière ne tarde pas à être au courant de la situation dans une scène au lycée de Woodsboro où tous les élèves reçoivent la nouvelle sur leur portable en plein cours.
La modernisation est également présente dans le personnage de Robbie (attachant Erik Knudsen) qui filme chaque minute de sa vie, retransmise en direct sur son blog, espérant obtenir de cette manière la célébrité et permettant ainsi de clamer à qui veut l'entendre qu'il espère voir des filles nues dans le dernier acte de ce remake « live » des événements de Woodsboro, ou se plaignant plus tard de ne pas pouvoir pu sortir avec Olivia Morris (Marielle Jaffe), cette dernière venant de se faire étriper dans une scène angoissante, référence au classique Fenêtre sur Cour, alors que ces paroles vaines ne servent qu'à dissimuler son homosexualité au monde - comble de l'ironie, qui sera révélée lorsqu'il suppliera Ghostface de l'épargner alors que sa caméra filme toujours !
La modernisation et la technologie fait bel et bien parti de ce mash-up entre une suite et un remake intelligent du film original que ce soit dans l'utilisation de l'application Ghostface permettant d'imiter la voix du tueur que dans ces fameuses séquences où les réseaux sociaux sont mis en avant, rendant les adolescents addicts à ces moyens de se faire connaître et d'afficher leur vie intime aux yeux de tous, de leurs amis, de leurs futurs employeurs.

« Ce que je veux... c'est des fans ! »

Critiquant essentiellement les remakes, Scream 4 présente une palette de nouveaux personnages qui se révèlent être des hommages aux protagonistes du film original. Jill (époustouflante Emma Roberts !) est la nouvelle Sidney, Robbie est Randy, Olivia est Tatum, Trevor (Nico Tortorella) est Billy, Charlie (Rory Culkin) est Stu et on peut même retrouver Gale dans l'ambition insolente de Rebecca. Mais en bonne critique des remakes, leur destin est scellé par la mort : Olivia, la bombasse aux gros seins (comme le fut en son temps Rose McGowan y passe, Rebecca y passe, Robbie également. Mais là où Craven et Williamson critiquent les remakes qui ne respectent pas leur modèle, c'est dans le destin du trio Jill/Charlie/Trevor.
En bon remake, les tueurs auraient été Trevor et Charlie, versions 2.0 de Billy Loomis et Stu Marcher. Là où l'on remarque la double critique, c'est dans l'identité et les mobiles des tueurs : Trevor est victime et non tueur, Jill, la propre cousine de Sidney se révèle être le cerveau, jalouse de la gloire de « l'héroïne » de Woodsboro, gloire rejetée depuis toujours par Sid. Jill veut, au contraire, être célèbre, tout comme son complice, Charlie – écœuré de n'avoir jamais été remarqué par Kirby dont il était amoureux avant de la poignarder – et profiter ainsi des avantages d'être connus dans le monde entier.
Victimes d'une société valorisant la beauté, la richesse et des valeurs très peu recommandables, c'est surtout Jill qui veut la gloire pour elle seule, tuant Charlie pour être la seule sous les projecteurs. Représentation d'une jeunesse paumée voulant aller loin avec peu de moyens, c'est en faisant un remake des massacres de Woodsboro qu'elle compte se faire connaître, espérant remplacer sa cousine, filmant tous les meurtres et en diffusant ces snuff-movie sur internet comme elle le montre à Sidney dans la première partie du final (scène que j'ai trouvé personnellement écœurante et terrifiante, voire dérangeante face à tant de cruauté). Comme elle le dit, les amis pour elle ne sont rien, ce qui l'importe, c'est d'avoir des fans.
Il est intéressant de noter également que dans le STAB que filment Jill et Charlie, version non censurée des meurtres, on a un écho plutôt important d'une mode visible depuis une dizaine d'années consistant à montrer le pire du gore : Saw, Hostel, A Serbian Film, Snuff 102. Tant de films qui présentent du gore simplement pour renforcer un prétendu réalisme... Mais n'étions-nous pas mieux à l'époque où le couteau du tueur de Psychose ne s'enfonçait pas une seule fois dans le corps de Janet Leigh ? Le charme de l'épouvante ne disparaît-il avec cette volonté de montrer de montrer les plans les plus gores possibles ? C'est une des questions servant déjà de problématique dans l'introduction du film et on est en droit de se poser la question.

« Déconne pas avec l'original ! »

Mais pervertir le personnage de Sidney est quelque chose que Craven ne pouvait laisser faire et c'est évidemment le trio Sidney/Gale/Dewey (David Arquette, qui paraît mur et épanoui) qui survivra (avec le personnage de Judy Marley Shelton) tandis que Jill finira dans un sac à cadavre, ayant connu la gloire durant quelques minutes, le temps que les médias – vautours et filmant son corps (auto)mutilé sans scrupule, ce qui les rend finalement très proche des vidéos snuff filmées par le duo d'assassin – s'empare de la folie de la soirée pour la transformer en héroïne de son Amérique, celle de la jeunesse dépravée et paumée à la recherche de la célébrité facile.
Fort heureusement pour la morale sociale, l'original a raison de la copie, qui ne surpassera jamais son modèle.

Le final laissera un goût amer, nos yeux semblant déconnectés de la réalité devant autant d'intelligence devant cette critique de notre génération où la télé-réalité « poubelle » domine. Le cœur encore battant, on sera choqué devant un spectacle dont le déroulement final se veut malsain, triste mais une nouvelle fois représentatif d'une société qui n'hésite pas à vouloir nous pourrir jusqu'à la moelle. Craven et Williamson ont compris cela et livrent la morale sociale la plus violente de la saga, donnant, au passage, une bonne claque dans la gueule de tous ces films d'horreurs bas de gamme qui pullulent depuis 10 ans. Prévu comme étant le premier volet d'une nouvelle trilogie, au fond de moi, je sens comme le clairon d'une fin de saga, ayant réellement des doutes sur la manière dont le duo qui nous a pondu cette perle rare pourra faire pour dépasser cette critique du monde américanisé, de l'Amérique de Jill.
Revenir en haut Aller en bas
Robbie
Fondateur
Fondateur
avatar

Messages : 2087
Date d'inscription : 07/10/2011

MessageSujet: Re: [Coin Critique] Comment avez-vous trouvé "Scream 4" ?   Sam 22 Oct - 21:26

SCREAM 4
De Wes Craven


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Interdit au moins de 12 ans.

• Genre : Épouvante-horreur, Thriller.

• Durée : 1h50.

• Acteurs : Neve Campbell, David Arquette, Courteney Cox, Emma Roberts & d'autres.

• Musique : Marco Beltrami.

• Synopsis : 10 ans se sont écoulés depuis les terribles meurtres commis par Ghostface. Sidney Prescott est parvenue à tourner la page mais c’est tout de même avec appréhension qu’elle retourne à Woodsboro pour le lancement de son premier roman.
Ses retrouvailles avec sa cousine Jill ainsi qu’avec le duo de choc Dewey et Gale seront de courtes durées : Ghostface est de retour mais cette fois-ci les règles vont changer.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Scream 1 était déjà lui même un révolution à son époque, c'est à dire 1996, là où les Slasher étaient pratiquement en voie de disparition. Scream 1 est un film bourré de clichés horrifique du genre qui a était parodié dans le célèbre Scary Movie.

Scream 2 était une bonne suite qui se laissé regardé mais Scream 3 était une catastrophe : changement de scénariste. Kevin Williamson était au commande des scénarios de Scream 1 & 2, et celui qui le remplacera dans Scream 3 est Ehren Kruger qui nous donne un scénario qui part complétement en vrille qui à l'air d'être bâclé et sans aucune originalité de meurtre comme dans les deux premiers opus. Depuis, nous n'avons plus entendu parler de la trilogie...

Mais ce temps est révolu, cette année en 2011, c'est le grand retour de Wes Craven et Kevin Williamson, et surtout les fameux héros de la trilogie originale : Neve Campbell, David Arquette & Courteney Cox. Mais cette fois-ci une nouvelle petite bande fait son apparition & surtout une nouvelle héroïne selon Wes Craven : Emma Roberts qui joue le rôle de Jill Roberts dans le film.

Pour bien débuter cette critique je tiens à dire tout de suite que c'est sans aucun doute le meilleur Scream après le premier opus de 1996. Scream 4 est pourtant beaucoup plus comique que ces antécédents car il se parodie lui même du début à la fin et admet totalement le côté deuxième degrés. Wes Craven arrive à se moqué de son film mais tout en le rendant excellent, alors dans ce cas là moi je dis : Bravo Mr.Craven !

Une scène d'ouverture complétement déjanté et superbement bien tournée. Par contre parfois, il y a trop d'humour et c'est se qui brise un peu l'horreur du film. On a donc affaire à un nouveau Ghostface plus violent qu'avant, on peut clairement le remarqué lors de certaines mort et surtout de l'introduction alternative qui sera disponible sur le DVD et le BLURAY qui sera présent le 5 Octobre 2011. C'est d'ailleurs un des gros points faible du film, beaucoup trop de scènes coupées qui auraient pus être appréciés par certaines personnes. La plupart des scènes coupées sont excellente mais pas mise dans le film ; cela reste le plus gros mystère du film. Et puis quelques minutes en plus pour le film n'auraient pas fait de mal. albino

La plupart des gens critiquent beaucoup Scream, soit disant que c'est débile & que cela fait pas peur. Les gens qui disent ça sont des gens beaucoup trop accro' aux Scary Movie. Je trouve d’ailleurs que Scary Movie à un peu "salit" l'image de Scream même si cela reste une bon film.

Ne vous attendez pas non plus à du gore complétement bafouiller, c'est un slasher digne des grands films d'épouvante-horreur. Un des mes films d'horreur préféré.


NOTE
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
3,9

"BRAVO MR.CRAVEN !"



Voici ma critique que j'avais écris pour lescinéphiles.net
Revenir en haut Aller en bas
http://tout-est-permis.forumgratuit.org
zadix-walker
V.I.P
V.I.P
avatar

Messages : 1310
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 23
Localisation : lille

MessageSujet: Re: [Coin Critique] Comment avez-vous trouvé "Scream 4" ?   Sam 22 Oct - 21:39

bravo les mec j'aime bien vos exposé Wink par contre un peut trop a lire sur celui de red wood mais je le trouve interessant
Revenir en haut Aller en bas
Billy Et Stu
Paniqué(e)
avatar

Messages : 162
Date d'inscription : 23/10/2011
Age : 21

MessageSujet: Re: [Coin Critique] Comment avez-vous trouvé "Scream 4" ?   Dim 23 Oct - 14:47

Pas mal vos exposé santa
Revenir en haut Aller en bas
zadix-walker
V.I.P
V.I.P
avatar

Messages : 1310
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 23
Localisation : lille

MessageSujet: Re: [Coin Critique] Comment avez-vous trouvé "Scream 4" ?   Dim 23 Oct - 18:09

billy et stu n'oublie pas de remplire ta présentation Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Billy Et Stu
Paniqué(e)
avatar

Messages : 162
Date d'inscription : 23/10/2011
Age : 21

MessageSujet: Re: [Coin Critique] Comment avez-vous trouvé "Scream 4" ?   Lun 24 Oct - 22:00

C'est fait Razz
Revenir en haut Aller en bas
Freddy Krueger
Appelé(e) par Ghostface
Appelé(e) par Ghostface
avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 19/10/2011
Age : 28
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: [Coin Critique] Comment avez-vous trouvé "Scream 4" ?   Mar 25 Oct - 22:15

Bonne critiques, bien constructives et compréhensives.
Revenir en haut Aller en bas
Bodier
Trébuche dans l’escalier
avatar

Messages : 319
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 25
Localisation : Woodsboro

MessageSujet: Re: [Coin Critique] Comment avez-vous trouvé "Scream 4" ?   Mer 18 Jan - 10:57

J'avoue.

J'adore surtout celle de Robbie!
Revenir en haut Aller en bas
http://tout-est-permis.forumgratuit.org/profile?mode=editprofile
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Coin Critique] Comment avez-vous trouvé "Scream 4" ?   Ven 27 Jan - 6:56

N'oublier pas que ma critique de Scream 4 est disponible sur le site dans la section critique, un petit commentaire ne serait pas de refus si vous avez le temps bien-sur.
Revenir en haut Aller en bas
Robbie
Fondateur
Fondateur
avatar

Messages : 2087
Date d'inscription : 07/10/2011

MessageSujet: Re: [Coin Critique] Comment avez-vous trouvé "Scream 4" ?   Ven 27 Jan - 9:16

Je l'ai déjà lut, elle est très constructive et je sais très bien que t usais admirablement critiquer un film. Wink

_________________
"Welcome primetime, bitch !" Freddy Krueger
"Elle sentait la voiture toute neuve, c'était sans doute la meilleure odeur au monde, à part une chatte peut-être." Roland D. LeBay.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
"Il n'y a rien de plus bandant au monde qu'être au volant d'une voiture, à part une chatte peut-être." Arnie Cunningham.
"Le monde est beaucoup moins impressionnant vu d'en haut." Clint Eastwood
Revenir en haut Aller en bas
http://tout-est-permis.forumgratuit.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Coin Critique] Comment avez-vous trouvé "Scream 4" ?   Ven 27 Jan - 20:52

Merci beaucoup vos critiques et différent point de vue sont très interresent également, chacun voie le film de manière pas pareille avec note différente aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Coin Critique] Comment avez-vous trouvé "Scream 4" ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Coin Critique] Comment avez-vous trouvé "Scream 4" ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Québécois...comment avez vous trouvé le bye bye ????
» Comment avez-vous découvert vos mangas...vos sentiments!!
» Comment avez vous connu le site ?
» Comment avez vous connu le forum?
» Comment avez vous appris a dessiner ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Coin cinéphile :: La série Scream :: Discussions sur Scream 4-
Sauter vers: